Union Vélocipédique Genevoise

Depuis 1891, club puis association dédiée au cyclisme

Association cantonale de cyclisme, membre de la Fédération Cycliste Suisse (Swiss Cycling)


2 Jours de Genève 2013, des beaux et grands moments de sport

16/12/2013 13:23 par William Fracheboud (commentaires : 0)

Rebondissements et victoire genevoise chez les Cadets

La seconde journée des 2 Jours de Genève se retrouve face à ce qui fait son sens premier, celui de permettre à des jeunes compétiteurs, confirmés ou pas, de s'exprimer totalement dans les nombreuses épreuves proposées par les organisateurs. Le niveau élevé des compétitions sur la piste genevoise trouve sa raison dans l'enjeu représenté par les 2 Jours de Genève. Ce qui démontre non seulement son utilité, mais aussi son attractivité auprès de la communauté des pistards suisses comme étrangers. Une réputation qui au fil du temps ne fait que progresser.

Interrogés, les responsables des coureurs présents sont sous les charmes des conditions offertes ici au point que certains ont fait de ces 2 Jours de Genève leur objectif de l'année. Des conditions favorables qui trouvent leurs origines dans la bonne gestion des courses, dont on sait la grande complexité. En effet, celle-ci implique une application rigoureuse des règlements et une attention continue de la part des commissaires. Des composantes d'organisation nécessaires à la sécurité des compétiteurs et à la bonne équité des courses. Tout cela a un bien évidemment impact positif sur qualité du plateau présent et est à mettre au crédit des organisateurs.

L'envie de bien faire et de performer à tous les niveaux

Chez les Cadets comme chez les Féminines, on affichait complet. Ce sont donc des pelotons fort de plus de quinze unités qui s'élançaient pour les courses individuelles.

Dans la catégorie Cadets, la victoire du genevois Jonathan Ruga (VC Lancy) fait d'autant plus plaisir qu'elle n'était pas nécessairement attendue à ce niveau de compétition. Second au terme de la journée de samedi, Jonathan se voyait la vie facilitée en apprenant le forfait de son concurrent direct, le Zurichois Reto Müller. Malade, ce denier dut déclarer forfait en seconde journée.

Avec un quasi sans faute sur les quatre épreuves de la seconde journée, Jonathan Ruga remporte ces 2 Jours de Genève dans la catégorie Cadets assez facilement. Interrogé, le garçon regrettait l'absence du Zurichois. Terminer second, battu par le champion suisse, l'aurait tout autant comblé. Il devance Elia Wenger (RV Wetzikon/Team Atzmännig-Gadola-Wetzikon) et le neuchâtelois Valère Thiébaud (Zeta Cycling Club).

Autres genevois au départ, Thomas Casas (SC Lignon), qui trouve de plus en plus ses marques sur la piste, termine 7e au classement final. Cédric Burnier (VC Lancy), blessé très tôt dans une chute collective le premier jour, n'a pas pris part à la seconde journée.

Record de participation chez les Féminines, victoire de Soline Lamboley

Vice-championne du monde Juniors sur piste (à Glasgow en aout), la championne de France Soline Lamboley ne devait faire qu'une bouchée de l'adversité. C'est en parte vrai, l'éminente représentante de l'Amicale Cycliste Bisontine a dominé ses compagnes mais dut néanmoins faire face à des adversaires déterminées, à commencer par la très jeune Maéva Paret-Peintre (VC Annemasse) qui termine seconde de ces 2 Jours de Genève et qui se permet de battre des filles confirmées dont la Lorraine Éléonore Saraiva (UC du Bassin Houiller) et les régionales Mathilde Favre (VC St-Julien en Genevois), Fanny Zambon (VC Cluses Scionzier), Claire Lise Comparat (VC St-Julien en Genevois) qui terminent dans cet ordre.

Deux Genevoises étaient inscrites, Eléa Schneeberger (SC Lignon), termine 11e mais seconde dans sa classe d'âge (Cadettes). Virginie Pointet (Bikeinlove Cycling Management), malade et affaiblie, ne participera pas à la deuxième journée mais est néanmoins classée, 12e, grâce à aux points acquis le samedi. Quinze féminines classées.

Ambiance électrique chez les Juniors

Chez les Juniors, la paire britannique Tom England - Thomas Rotherham (ce dernier venu tout spécialement d'Angleterre pour épauler Tom) avait course gagnée jusqu'à ce que survienne l'incident qui causa leur perte de la victoire et même du podium. Pour fautes répétées en courses, il s'en suivi des avertissements, ce qui irritera l'entourage des coureurs au point que les commissaires décideront d'une amende et de la perte d'un tour sur le classement des Madison. Ainsi recalés, ils termineront, au pied du podium. Une situation qui profitera à leurs suivants immédiats, la paire zurichoise Chiron Keller – Nico Selenati (RV Wetzikon/Team Atzmännig-Gadola-Wetzikon). Patrick Müller (RV Wetzikon/Team Atzmännig-Gadola-Wetzikon) associé au Vaudois Martin Schäppi (CRC Rickenbach/Maca-Loca Scott) et la paire composée du Neuchâtelois Alexandre Ballet et du Vaudois Xavier Suter complète le podium.

Côté genevois, Florian Burnier (VC Lancy), associé au français Yvon Rodère-Mugler (VC Unité Schwenheim), termine à une très belle 6e place. Carl Schütz (VC Lancy) en duo avec Gabriel Hayoz (Zeta Cycling Club), termine 8e et Maxime Holdener, orphelin suite à la blessure de son compagnon et ami Marco Bisiaux, sera en deuxième journée associé au fribourgeois Julien Bossens (lui aussi isolé suite au forfait de son équipier pour les mêmes raisons).

Ils se sont battus comme des lions

Si les places pour un podium aux deux Jours de Genève ont été disputées à tous les niveaux de la hiérarchie et des catégories, la bataille a fait rage dans la catégorie reine.

Vainqueur l'an passé, la paire italienne Luca Salvadeo-Manuel Cazzaro s'est battue jusqu'au bout pour tenter de garder le contact avec leurs seconds de l'an passé, les jeunes normands Jordan Levasseur et Nicolas Gautier (tous deux sous les couleurs de l'Omnium Normandie Espoir). Vainqueurs aux tours et aux points, le duo français avait fait de ces 2 jours de Genève leur objectif, la victoire étant clairement avouée par leur entourage. Avec de tels vainqueurs, les 2 Jours de Genève sont très honorés. De leur côtés, les vainqueurs, Jordan Levasseur (champion d'Europe en titre de l'Américaine chez les Juniors) et Nicolas Gautier ne cachaient pas leur satisfaction au sein de leur staff, en témoigne leur mascotte au pied du podium.

Toujours souriant et affable, Luca Salvadeo, associé au jeune Manuel Cazzaro (Sud Tyrol), se satisfaisait totalement de ce résultat au terme de ces deux jours passés à Genève. Les représentant de l'Amicale Cycliste Bisontine, dont on connaît le formidable réservoir, avec Joseph Berlin Semon et Thomas Greco obtiennent une très belle troisième place. Une place sur le podium convoitée par la paire genevoise Lionel Wüst – Yohan Kurzen qui se battra jusque ce que la chute ne vienne annihiler leurs ambitions. Clavicule fracturée, Yohan devra renoncer. Autre genevois engagé, Jacques Friedli (VC Lancy), associé au Neuchâtelois Florent Thiébaud (Zeta Cycling Club), termine à la 7e place, onze équipes étaient engagées.

Un mot sur un groupe sportif français nordiste. Venu en nombre, avec notamment une forte présence féminine, l'Omnium Normandie Espoir regroupe sous la forme d'un club de jeunes compétiteurs de talents et leur permet de se déplacer sur des courses et ainsi de progresser. Avec la victoire et une quatrième place dans la catégorie Open et une belle présence chez les Féminines, ils obtiennent un succès fort apprécié.

Résultats complets des 2 Jours de Genève

Tags :

Revenir

Ajouter un commentaire