Union Vélocipédique Genevoise

Depuis 1891, club puis association dédiée au cyclisme

Association cantonale de cyclisme, membre de la Fédération Cycliste Suisse (Swiss Cycling)


Stages de La Londe-Les-Maures, témoignage de Cédric Burnier

10/03/2014 11:21 par William Fracheboud (commentaires : 0)

Il y a maintenant presque une semaine, nous prenions la route en direction du sud de la France, ou plus précisément de La Londe-Les-Maures. Bien arrivé sur place grâce à notre chauffeur hors pair, Stéphane Bisiaux que je remercie, nous ne perdons pas de temps et sautons de suite sur nos vélos, sous un soleil radieux, une température parfaite, nous voilà partis pour une sortie de 2h.

Je n’avais pas vraiment la forme, mais j’étais heureux de rouler sous ce superbe soleil, qu’il faut le dire, nous manquait. Le lundi, Loïc Hugentobler qui rentrait de son stage avec son équipe nous rejoignit. J’étais heureux qu’il soit là car depuis 3 ans que je viens à La Londe, nous allions enfin avoir un vrai entraineur pour nous encadrer. Le programme était chargé pour cette semaine. Nous commencions le véritable début de stage au complet par une jolie sortie de 3h.

Le lendemain nous sommes partis pour une sortie de 3h30 qui se déroula sous un superbe temps, sortie qui se termina en deux pelotons, l’un avec les juniors qui continuèrent une heure de plus et l’autre avec les cadets et Virginie.

Le mercredi, le temps était moins clément, il plut toute la matinée et nous sommes allés rouler que l’après-midi pour une petite sortie « récupe » au bord de la mer de 2h30.

Le jeudi nous avons fait une journée biquotidienne, chose que j’ai énormément appréciée car nous avons tout de même fait 4h30 de vélo et cela sans voir le temps passer. J’ai aussi bien aimé le fait que nous fassions des « exercices » c’est-à-dire, le matin de la force et l’après-midi des sprints. Je trouve que cela est utile et que nous n’en faisons pas assez.

Le vendredi nous avons fait une sortie de 4h. Lors de la première heure il pleuvait, ce qui nous a tous refroidit, surtout sachant qu’il nous restait encore 3h de vélo. Heureusement nous avons fait le Mont-Faron, ce qui nous a permis de nous réchauffer un minimum pour la suite. Le soir même Loïc nous a proposé de nous masser, cela m’a fait rire au début, mais quand je pensais à ce qui nous attendait le lendemain, j’ai tout de suite accepté.

Le samedi nous sommes partis pour une grosse sortie de 5h pour les cadets et de 6h pour les juniors. Nous commencions la sortie par le massif du Siou Blanc puis continué jusqu’au circuit du Castelet. Les jambes étaient lourdes, notamment à cause des efforts que nous venions de fournir mais aussi à cause que cela faisait déjà une semaine que nous roulions tous les jours. Après 5h de vélo les cadets ainsi que Florian et Virgine sont rentrés à l’hôtel.  Les juniors et Ivano continuèrent la sortie en allant faire la montée de Notre-Dame-des-Anges mais ont dû s’arrêter car la nuit les avait rattrapé. Stéphane qui avait perdu ses chaussures nous suivait en voiture et a donc ramené les juniors à l’hôtel.

En résumé, ce stage m’a énormément fait du bien, j’ai retrouvé une super forme, je remercie tous les accompagnants, tous mes coéquipier du cadre Cantonal genevois ainsi que Virginie qui a été très sympathique avec moi dans les cols, et encore une fois Loïc dit « l’espadon » qui nous a fait une semaine fatigante certes, mais qui nous a à tous fait du bien.

Cédric Burnier, 28 février 2014

Revenir

Ajouter un commentaire