Union Vélocipédique Genevoise

Depuis 1891, club puis association dédiée au cyclisme

Association cantonale de cyclisme, membre de la Fédération Cycliste Suisse (Swiss Cycling)


VTT/MTB


Le VTT (Vélo Tout Terrain) ou encore vélo de montagne, en anglais MTB (Mountain Bike), est à la fois le nom de la discipline et celui du vélo, destiné à une utilisation sur terrain accidenté, hors des routes goudronnées.

Présentation

Epreuves principales

Le cross-country (XC)

Le cross-country VTT consiste pour tous les coureurs qui s'élancent en même temps, à effectuer un certain nombre de tours d'un circuit au terrain varié, le plus vite possible. Le classement s'effectue sur l'ordre de passage sur la ligne d'arrivée. Les épreuves de cross-country pour hommes durent environ 2 heures pour une distance variant autour de 50 km. Les courses pour femmes et jeunes sont plus courtes.

Le cross-country est une discipline reconnue par l'Union Cycliste Internationale (UCI) et dont les championnats du monde se déroulent chaque année. C'est également une discipline olympique depuis les jeux olympiques d'été de 1996. Le cross-country peut parfois prendre la forme de courses axées sur l'endurance où la durée devient le facteur déterminant et pouvant se dérouler jusqu'à 24 h. Ces compétitions se pratiquent en équipes ou individuellement, avec pour objectif d'effectuer le plus grand nombre de tours d'un circuit dans le temps imparti.

Cross-Country Marathon (XCM)

Le cross-country marathon est proche du cross-country, mais les distances parcourues sont plus longues. D'après la réglementation de l'UCI, une compétition de cross-country marathon doit mesurer au minimum 60 km et au maximum 120 km. Contrairement au cross-country, le cross-country marathon se court sur des circuits d'une seule boucle.

Cross-Country Relais (XCR)

C'est une course par équipe (1 Dame, 1 Elite, 1 Espoir, 1 Junior) pratiquée lors de compétitions internationales (Championnat du Monde et d'Europe). Chaque coureur doit effectuer une boucle d'un parcours cross-country d'une durée d'environ 20 mn avant de passer le relais à son équipier. Dans cette épreuve, le paramètre tactique est très important puisque c'est le chef d'équipe qui détermine secrètement avec ses coureurs l'ordre de départ de chacun d'entre eux.

Descente (DH)

La descente, parfois appelée Downhill et notée DH, consiste à descendre des pistes spécialement tracées pour le VTT. Les compétiteurs s'élancent chacun à leur tour sur la piste et le classement s'établit sur base d'un chronométrage. De par la nécessité de disposer de pistes en descente d'environ 1,5 à 3km, avec des remontées mécaniques, la descente est surtout pratiquée dans les stations de montagne ou de moyenne montagne. Les VTT de descente sont spécialement conçus pour cette discipline, avec des suspensions à grand débattement, des freins puissants et une géométrie ramassée à grand angle de chasse. Ces caractéristiques les rendent uniquement utilisables dans cette discipline. La descente est une pratique reconnue en compétition par l’UCI. Les championnats du monde de descente ont lieu chaque année, en même temps que les championnats du monde de cross-country et ceux de four-cross.

Four Cross (4X)

Le four-cross consiste à descendre une piste artificielle jalonnée d'obstacles, à quatre coureurs de front. Les courses sont très rapides (environ 30 secondes à 1 minute) et donnent lieu à des affrontements entre les coureurs. Le vainqueur est le premier qui franchit la ligne d'arrivée. Les courses de four-cross se déroulent en plusieurs manches éliminatoires. En four-cross, tous les pilotes ont des vélos semi-rigides. C'est une discipline reconnue par l'UCI et dont les championnats du monde ont lieu chaque année.

Trial

Egalement reconnu par l’UCI, le trial est une des plus passionnantes discipline du cyclisme. Les cyclistes doivent franchir des obstacles, regroupés en « sections », sans jamais mettre pied à terre, sous peine de pénalités. Les obstacles que l’on retrouve couramment sont des rochers et des arbustes, mais peuvent être de toute nature : cartons géants, automobiles, tables, etc. Après avoir négocié une série de « sections », le coureur qui a reçu le moins de points de pénalité est déclaré vainqueur.

Les VTT de trial sont dépourvus de suspensions et parfois de selle. Leur géométrie est conçue pour la maniabilité. Contrairement au BMX, les VTT de trial sont équipés de roues de 26 pouces de diamètre.

 

Autres épreuves

L'enduro : L'enduro, terme emprunté à la discipline moto, est une discipline située entre la descente et la randonnée. L'enduro se pratique sur des parcours techniques à profil descendant, mais cela n'empêche pas de trouver quelques montées sur ces parcours. On associe généralement l'enduro à la montagne. Les VTT d'enduro doivent être polyvalents, à la fois performants et confortables.

Le dirt biking : Inspiré du BMX, le dirt biking ou dirt consiste à exécuter diverses figures acrobatiques avec un vélo sur des bosses généralement artificielles, en terre ou en sable. C'est un sport spectaculaire où de nombreuses figures sont possibles. Des compétitions de dirt biking sont organisées, où les pilotes sont notés sur le style, la hauteur et la difficulté de leurs sauts. Les VTT de dirt biking doivent être maniables et particulièrement robustes.

Historique

L'apparition de vélos conçus spécifiquement pour pouvoir rouler en terrain accidenté remonte au milieu des années 1970, aux États-Unis. Introduit en Europe de dix ans plus tard, le VTT se structure autour de fédérations spécifiques et sera adopté finalement adopté par les fédérations traditionnelles dès 1990. Le VTT fait sa première apparition aux Jeux Olympiques à Atlanta en 1996 avec la discipline du Cross-Country.

 Dès lors, le VTT connaît un succès fulgurant avec de très nombreux pratiquants, des équipes, des compétitions et des innovations techniques à foison. Cet engouement atteint son apogée dès les années 2000, et malgré une légère crise de popularité, le VTT est aujourd'hui considéré comme un sport ayant atteint sa maturité. Le marché du VTT, autrefois composé de marques indépendantes, est désormais majoritairement contrôlé par de grands groupes industriels du cycle et des loisirs.

 Alors qu'à ses débuts le VTT attirait surtout des cyclistes à la recherche d'un sport nature, il attire aussi maintenant de jeunes pratiquants urbains et péri-urbains amateurs de pratiques acrobatiques sur des terrains aménagés (terrains de bosses, constructions, etc.).